Petit compte rendu de la sortie du Frioul *

Le Frioul : pour certains la découverte, pour d'autres le retour. Et pour tous l'envie de plonger ensemble c'est le GPA13.

Quatre jours intensifs :

Mercredi minuit
Accueil et distribution des chambres par notre hôtesse Luce.

Jeudi matin
Le soleil, le ciel bleu, la mer. Bisous du matin, petit déjeuner "4 étoiles".
Les palanquées sont prêtes Thierry y à veillé.
Contre temps : Yannick, le pilote du bateaux, préfère l'hélico au bateau. Il nous fausse compagnie. Plongée matinale annulée. Profitons d'une belle balade sur les hauteurs en longeant le bord de mer. Serge et Arnaud préfèrent le PMT.
Après midi
Le Capitaine, Vincent, arrive de Montpellier. Nous sommes prêts pour l'immersion au Tiboulen de Frioul.
Thierry récupère ses palanquées. Bon début.

Vendredi
Vincent nous accompagne pour la journée entière : Pointe de Caramassaigne, Les Moyades de Terre.
Les Binômes à l'appel, on ne change pas ou peu les équipes gagnantes. Mer d'huile.
Picnic sur le pont, le bonheur.
Rentrée au Port changement de bateau et de Capitaine pour le lendemain. (Quelle aventure !)
La logistique est en place, transfert du matériel, nous sommes opérationnels.
RDV est pris 19 heures pour l'apéro.
Bonne nouvelle de Yannick OUF

Samedi
Un groupe de dix plongeurs nous a rejoint. Avec le sourire, nous cédons du périmètre. 32 Plongeurs à l'eau, belle balade sous marine à la Pointe de Marlet.
Après midi
Nous l'attendions tous «  Le Chaouen » ; accostage délicat.
Nous sommes sur l'épave et profitons du site.
Retour sportif, changement de bateau, transfert du matériel, transfert des blocs au gonflage, la routine ... ET L' APERO !
Nous avons désormais au club deux champions de récupération d'ancre Serge et Philippe. Un stagiaire barreur Yves. Tout cela sous la haute surveillance de Thierry.
Et bravo à Rodolphe notre nouveau niveau 2.

Dimanche
Encore un jour à profiter du soleil. Plongée sur le Liban et / ou sur les Pharillons.
Dernière plongée du stage au Grand Salaman - un bon site pour bios.
Faire les bagages vite fait, une dernière fois le bateau, traverser Marseille et se ruer dans la grande cagouille direction Paname.

* merci à Chantal